25 décembre 2015

Fête de Noël – AKAMASOA 2015

La fête de la nativité de Jésus à AKAMASOA fut encore une fois un moment spirituel très fort pour toute la communauté. Cela a commencé la veille au soir avec un tableau vivant des collégiens d’Andralanitra qui ont joué d’une façon admirable des scènes évangéliques de la naissance de Jésus : un groupe de 80 jeunes. Il y avait aussi plusieurs milliers de personnes qui étaient très respectueuses malgré la nuit qui est toujours un moment propice pour que des personnes qui ne viennent pas prier fassent des bagarres, comme c’est souvent le cas dans des endroits où les jeunes un peu assoiffés de fête viennent s’amuser à leur façon. Ensuite, la messe de minuit, qui fut suivie avec un recueillement très fort. A la fin de celle-ci, la joie des gens était bien visible. On a remercié Dieu de nous avoir épargné la grosse pluie qui tombait tous les soirs depuis une semaine : cette nuit, seulement une petite pluie pendant la messe, comme signe de bénédiction ; les gens sont rentrés chez eux sains et saufs !

Le 25 au matin, la messe de Noël avec toute la communauté d’AKAMASOA : 8.000 personnes dans l’église décorée par les éducateurs et instituteurs de Manantenasoa. Là aussi les femmes d’Andralanitra ont porté la parole de Dieu avec une grande joie, faisant une danse très élégante. L’Homélie fut l’occasion pour le père Pedro d’insister sur la venue de Dieu parmi nous : sa discrétion, son humilité de se faire homme parmi nous dans les conditions les plus modestes, celles d’une étable. Il a fait remarquer que celui qui comprend ce mystère est déjà un homme libre, un homme nouveau, puisque Noël est le triomphe de la lumière sur les ténèbres, de l’amour sur l’égoïsme, de la fraternité sur l’indifférence. Il a ajouté que nous tous, présents, sommes aussi le visage de Dieu qui a pris chair dans le visage de Jésus à Bethléem. Depuis ce petit village de Judée, un message d’amour est né qui est parvenu jusqu’aux confins du monde, pour que nous puissions tous devenir une seule famille humaine, une seule famille de Dieu.  Après l’Eucharistie, les enfants du collège Mahatsinjo ont dansé l’action de grâces d’une façon encore une fois admirable. On peut dire que chaque dimanche les jeunes se surpassent, parce qu’ils savent que c’est une grande fête, Dieu qui se fait homme au milieu de nous, pour nous sauver. Ils ont voulu par leurs danses, leur dynamisme, leur courage, communiquer cela aux milliers de personnes présentes; et ils ont bien reçu.

Le père Pedro a souhaité à tous les présents et à tous les frères de passage, venus de France, Suisse, la Réunion, l’Espagne et la Chine, un Joyeux Noël. Et ensuite tout le peuple a répondu par des clameurs de joie très fortes. Le Père a demandé des hourras pour Jésus, Marie, Joseph, qui furent criés à tue-tête. Également un hourra pour le pape François qui sans fin invite à construire la paix sur notre terre, afin que cessent les guerres au Moyen Orient, en Afrique; ce cri, le Pape a dû l’entendre à Rome !

Nous aussi, à AKAMASOA, avons prié pour la paix, la justice et le partage, et pour tous les bienfaiteurs du monde entier qui nous permettent de continuer le miracle d’AKAMASOA. Nous avons ensuite tous reçu la bénédiction, nous saluant et nous souhaitant un Joyeux Noël dans une ambiance amicale et fraternelle.

Voici quelques photos pour illustrer Noël 2015 à AKAMASOA. Encore une fois, à vous tous qui nous lisez, Joyeux Noël !