1 janvier 2016

Célébration de la nouvelle année 2016 à Akamasoa

Tout d’abord, nous avons attendu la nouvelle année à Andralanitra, dans le village à côté de la décharge dont nous recevons quotidiennement depuis quelques temps les odeurs nauséabondes, puisque les ordures sont déversées par les camions de la voirie à côté de nos écoles et de nos maisons. Dans la cour de la chapelle et de la maison du père Pedro, à peu près 700 personnes sont venues danser, comme c’est déjà la coutume ; grâce à la pluie, les mauvaises odeurs étaient un peu atténuées ! Et cette pluie, qui a duré toute la soirée, n’a pas empêché les gens d’être heureux ensemble, de danser, avant de s’interrompre une demi-heure avant minuit. A l’unisson, quand minuit approchait, nous avons fait le décompte ; puis nous nous sommes souhaités tous ensemble la bonne année durant presque une demi heure. Puis, dans la chapelle, nous avons remercié le bon Dieu pour cette nouvelle année ; tous les personnes présentes ont reçu la bénédiction du père Pedro, avant d’entamer un chant malgache de remerciement, puis les danses ont repris, jusqu’à 2h du matin. Les gens étaient si contents que personne ne voulait plus partir; mais il fallait cependant mettre un terme, car nous devions nous lever de bonne heure le lendemain pour la messe à grotte.

Le lendemain, à 6h, le Fokonolona, c’est-à-dire l’ensemble des villageois, est venu souhaiter la bonne année au père Pedro et à Mlle Bao. C’est l’habitude que les représentants de village et de la décharge disent leurs vœux, puis donnent une enveloppe avec l’argent récolté dans les familles, comme signe de reconnaissance du travail que l’Association fait en leur faveur. Là aussi, une bénédiction du père à tous les présents ; et c’était déjà 6h30 quand nous sommes montés à la grotte, où attendaient 3.000 personnes, pour célébrer l’Eucharistie. Nous avons commencé cette messe pour rendre grâces à Dieu, et demander de nouvelles grâces pour les familles, pour tout Madagascar, pour les bienfaiteurs du monde entier, pour la paix dans le monde appelée par le Pape François. Et cette prière, malgré la fatigue de la veille, a été suivie avec concentration et une grande présence d’esprit pour écouter la parole de Dieu qui nous parlait de l’importance de la bénédiction de Dieu pour chaque personne et chaque famille. Car cette bénédiction est notre protection, c’est l’amour de Dieu qui nous donne le bonheur et la paix qui s’installent dans notre cœur, et munis de cette présence divine dans notre cœur et notre esprit, nous pouvons aller n’importe où sans aucune crainte ni peur. Car on sait que Dieu nous accompagne et nous bénit toujours.

Après la messe, encore une fois, des vœux exprimés avec beaucoup de joie et de bonheur ;  on sentait que l’on constitue une grande famille, ici, à Akamasoa. Nous sommes restés encore 3/4h à chanter, serrer les mains, nous souhaitant les meilleurs vœux pour la nouvelle année. Nous avons aussi partagé le nouveau calendrier d’Akamasoa, que les gens se sont arrachés avec beaucoup d’empressement, car ils savent que c’est leur propre histoire qui est racontée dans ces images que nous mettons chaque année dans ce calendrier.

Dieu nous a béni avec une journée splendide, soleil rayonnant, ciel clair. Comme on dit, après la pluie le bon temps ! Espérons que ce beau temps et ce soleil d’amour, de justice et de vérité nous accompagnent durant toute l’année, dans nos cœurs et nos esprits.

Merci à vous tous, chers bienfaiteurs et donateurs qui nous accompagnez depuis de nombreuses années, pour vivre ce miracle et qui donnez les moyens pour qu’il puisse continuer à être un oasis d’espérance pour la ville et tous ceux qui nous visitent. Car tous ceux qui passent ici sentent la vraie joie, la fraternité et l’esprit de famille qui règnent parmi nous.

Vous pouvez revivre avec nous, en partie, ce moment, en voyant les photos qui suivent

Bonne Année à tous !