7 janvier 2016

Premier entraînement de l’année !

Le dimanche 3 janvier 2016 au stade Saint Pierre AKAMASOA d’Andralanitra !

Le sport, école de la vie

A Akamasoa vu les milliers de jeunes, nous avons toujours encouragé le sport, autant pour les garçons que pour les filles. C’est pour cela que dans chaque centre Akamasoa il y a un terrain de basket, de football ou de mini-foot, et dans les centres plus importants même des pistes d’athlétisme. Ainsi, on fait des championnats de foot, avec des équipes en provenance de toute la ville d’Antananarivo. Des tournois de basket, avec des équipes de l’extérieur. On participe au championnat 2e division de rugby. On participe également aux meetings d’athlétisme nationaux. Et cette année nous avons eu la chance d’avoir un boxeur qui dans sa catégorie est devenu champion de Madagascar.

Il est vrai que pour les jeunes d’ici, acheter un ballon de foot ou de basket, c’est une chose souvent hors de portée. C’est pour cela que nous sommes toujours très heureux quand des visiteurs d’Akamasoa nous apportent un ballon de foot, de basket ou de rugby, du matériel sportif en général, car nous n’aurons jamais assez pour couvrir tous les besoins des 13.000 jeunes de l’Association, du matériel qu’à notre tour nous partageons dans tout le pays, dans la région de Fianarantsoa, Morondava et le Sud Est, Antolojanahary, toutes ces régions où nous sommes présents.

Dans notre Centre d’Andralanitra, nous avons écrit sur le mur ce proverbe : « un esprit sain dans un corps sain » (vatana salama, saina matsilo toe panahy mendrika).

Dans un pays où le degré de pauvreté est très important, les responsables de l’Etat oublient le sport, et ne créent pas de structures sportives, lesquelles sont pourtant aussi importantes que les structures éducatives et d’encadrement en général. Car le sport est une école de la vie.