12 janvier 2016

Finale de football à Akamasoa !

 

 

Dimanche 10 janvier 2016, à 14h30, nous avons joué la finale de la coupe de Noël; 12 équipes y participaient ! Et parmi elles, on compte toujours des équipes de l’extérieur d’Akamasoa. Cette année, 2 équipes d’Akamasoa jouaient la finale, encadrées par 3 arbitres, qui sont nés et ont grandi à Akamasoa, ont ensuite été formés par la fédération nationale malgache et exercent désormais leurs services dans nos championnats internes.

Le match était d’une grande intensité, avec de la pugnacité de part et d’autre. Le score fut 1 à 1 et la coupe fut remportée aux penaltys par l’équipe de Mr Dolphe, en maillots argentins ! La rencontre s’est finie par des accolades fraternelles, et les quelques altercations du  match furent oubliées!

Maintenant nous préparons le grand tournoi pour la coupe du 26 juin, à laquelle participeront 20 équipes, dont plus de la moitié viennent d’Antananarivo.

Ce terrain, sis dans les collines de Bemasoandro, fait 1,5 hectare, est entièrement destiné aux sports : football, athlétisme, handball, rugby, basket… Depuis 4 ans

NOUS CHERCHONS UN SPONSOR

pour mettre une pelouse synthétique, qui ferait la joie des dizaines de milliers de jeunes qui aiment le sport. Vu la localisation de ce stade, on peut voir la moitié d’Antananarivo, l’air y est pur, l’endroit est vraiment superbe! C’est un lieu où beaucoup de personnes viennent se détendre en famille. Et Nous avons déjà construit une tribune pour quelques 3 000 personnes.

La partie est de la ville d’Antananarivo manque crûment de lieux de sport. Les nôtres sont toujours ouverts à toutes les bonnes volontés, à condition qu’on respecte la discipline demandée par Akamasoa, c’est-à-dire : l’amour du sport, le respect de l’autre, l’interdiction de s’insulter et d’insulter son adversaire, l’interdiction d’apporter des boissons alcooliques et de la drogue. Nous pensons en effet que le sport sert à développer ses propres capacités physiques, montrer ses qualités, et en même temps passer un moment joyeux et fraternel avec tous ceux qui aiment le sport.

Si nous nous sommes engagés autant dans le sport, c’est que nous avons 13 000 enfants, et pour un jeune, c’est un besoin de pouvoir pratiquer le sport de son choix, cela fait partie de sa formation humaine, c’est bon pour son corps, pour son mental et pour son esprit !

Vive le sport !

NOTE : Et cette année nous allons inaugurer un petit centre sportif à Bemasoandro! Ce sera l’occasion de reparler de ce lieu, photos à l’appui !