25 mai 2016

Messages d’amitié à Mlle Honorine

Ci-après, nous retranscrivons les messages de soutien et d’amitié reçus après le décès d’Honorine.

Bonjour Mon Père,

Je viens de lire le message qu’Yves m’a transmis. Je suis très triste, car une personne que l’on tue sans raison, c’est monstrueux.
J’aimais beaucoup Honorine Elle nous accueillait toujours avec le sourire, et j’avais grand plaisir à  parler avec elle.
Je vais prier pour le repos de son âme, mais comme vous le dites, elle est déjà dans le paradis.
Bon courage Mon Père. On se parlera lorsque vous serez à Paris à la fin de la semaine.
Je vous embrasse Mon Père ainsi que tous mes amis d’Akamasoa

Renée

PEDRO,

Sporočaš nam zelo žalostno novico, da je bila Mlle Honorine kruto umorjena. Verjamem, da je njen nenaden odhod velika bolečina in izguba za vse vas. Skoraj vse svoje življenje je Honorine  žrtvovala za blagor ubogih Akamasoe, daleč na okrog po Madagaskarju. Svoje poslanstvo je vedno opravljala z veliko ljubeznijo in predanostjo. Tebi, Pedro, in vsem vam v Akamasoi izrekam iskreno sožalje, prav tako tudi njenim sorodnikom v Fandriana/Ambositra. Da, verujemo, da že uživa polnost sreče v Bogu, ker je tako nesebično služila ubogim in bila močan steber Akamasoe. Naj počiva v miru! V molitvi povezani!

Rok

Peter moje sozalje bom molil za Honorin.Sem zvedel res je grozno.Molimo za njo. Lp pozdrav Joze Adamic

C’est avec beaucoup de tristesse que nous apprenons le décès de notre sœur de cœur.
Nous la porterons dans nos prières…
Elle sera toujours présente dans nos cœurs.
Avons une pensée affectueuse pour tous vos collaborateurs et tout le peuple d’Akamasoa.
Nous restons impuissants devant cette injustice.
Père, nous vous présentons nos sincères condoléances.
Georges Joceline Émilie

Quelle tristesse pour nous tous !

Yves

Mon Père,
Au nom de tous les amis de Vendée Akamasoa, c’est avec une immense tristesse que nous venons d’ apprendre la disparition de Melle Honorine. Nous pensons à vous tous et prions pour elle.
Bien sincèrement.
Marietta, Nicolas et Patrick

C’est désolant, quelle violence, sur un être bon et innocent. Incompréhensible….
Je suis de tout cœur avec les tiens.
Je t’embrasse, Pedro, à bientôt.
Jean

Cher Père Pedro, chère Mademoiselle Bao, chère Tojo,
Nous tenons à vous exprimer notre immense tristesse, à vous dire combien nous nous sentons proche de vous.
Mademoiselle Honorine est un exemple. Nous la garderons dans notre mémoire.
Nous prions avec vous, pour vous, pour sa famille, pour elle.
Nous vous redisons, ainsi que nos enfants notre profonde amitié et notre grande affection.
Laurence et Bernard

 

Cher Père Pedro

Nous rentrons à l’instant d’une kermesse à la paroisse du Bon Pasteur (que vous connaissez) au profit d’Akamasoa.
Toute la journée nous avons parlé de vous, évoqué Madagascar et Akamasoa et nous étions loin d’imaginer le drame de la disparition de Mlle Honorine  que nous apprenons à l’instant en ouvrant l’ordinateur.
Inutile de vous dire combien nous sommes sous le choc.
Honorine était pour nous  une femme exceptionnelle dont nous apprécions la gentillesse et la bonne humeur. Sa disparition nous laisse sans voix et nous plonge dans la tristesse et aussi la colère.
Nous pensons très fort à vous tous et à sa famille. Nous ne pouvons que nous associer à vos prières.
Honorine  maintenant dans son éternité ;  est pour nous toujours vivante.
Nous vous embrassons très fort

Pierre & Marie-Françoise

 

Cher Pedro,

C’est terrible…. Quant j’ai vu le début du message, je pensais que Mlle Honorine était morte de maladie…
Je ne pouvais imaginer cela
Melle Honorine m’avait touchée par sa beauté et son sourire, elle rayonnait et même si je  la connaissais à peine, je ne l’ai pas oubliée.
Il y a vraiment des fous dans notre monde, le mal est vraiment là…je n’ai pas de mots!
Nous pensons très forts à vous et même si nous ne pouvons être à l’enterrement, préviens-nous.
Je prierai à distance…
Etty Hillesum dit: la saloperie des autres est aussi en nous….néanmoins, je ne peux penser à ces actes de barbarie en me disant que l’homme est capable de cela
Un fuerte abrazo

Marie

 

Pedro que TRISTEZA que dolor , lloré cuando lei el mail. Ubico muy bien a Hooirine,  qué inesperado. !!! Les acompañamos con  nuestra oración . Ella ya se salvó y ahora intercedera pir su queridisima Akamadia dede el cielo junyi a Terese y otris tantos de Akamasoa que ta esrsn gozando de la mejor vida.
Hermanito nos toca a nosotros darte ahira las condolencias de corazón para vos y todo  Akamasoa. Diis l tenga en la Gloria y briille oara ella la luz eterna.
Abrazo de corazón a toda su familia a tofo Akamasoa y a vos hermanito del alma fuerza y adelante que tenes un gran equipo en el cielo para interceder pir Akamasia.
Abrazooooo enorme

Lucía y todos.

 

Mon Père, Melle BAO, Tojo et tout le peuple d’Akamasoa,
Je n’ai pas de mots pour exprimer ma peine face à l’horreur qui vient de se produire !
Comment un acte aussi barbare peut il être commis sur une Femme telle Honorine ?
Honorine était l’Amour et la Bonté personnifiée.
Je veux garder en mémoire son sourire, son visage rempli de tout l’Amour qu’elle portait à l’Autre.
Honorine était une Grande Dame, qu’elle repose en paix et que sa vie nous inspire pour poursuivre son combat d’Amour et de Paix.
Mon Pere, Melle BAO, Tojo et tout le peuple d’Akamasoa, soyez sur de mon soutien et de mon Amitié dans l’épreuve que vous traversez.
Permettez-moi de joindre à ce mail quelques photos d’Honorine, telle qu’elle est et restera dans mon cœur !
Je vous embrasse toutes et tous très affectueusement.

Isabelle

 

Ny fianakavian’i Itompokovavy Honorine manontolo, Mon Père, Mlle Bao ary ny Akamasoa iray  manontolo!

Tamin’alahelo lehibe no nahenoako ny fahalasanana tampok’i Mlle Honorine noho ny hetraketraky ny sasany. Izaho mbola an-dalana, 120km tsy ahatongavana ny Mandritsara no neheno ny vaovao mampalahelo, raha niainga tany Antananarivo ny sabotsy tolankandro, nandeha taxi-brousse ary vao tonga androany  alahady tamin’ny 20h teo. Tsy misy azontsika atao afatsy ny mivavaka ho an’ny fanahiny ary ihany koa ho an’ireo nahavanon-doza satria an’Andriamanitra ny famaliana. Mivavaka ihany koa mba ho hita ny marina mba ho tsarana amin’ny lalàn’ny tany ireo nahavanon-doza. Manakahery anao mon Père, Mlle Bao, amin’izao rahona mitatao izao satria namoy olo-manga indray ny Fikambanana. Andriamanitra anie hanome hery sy fampiononana feno ny fianakaviana sy ny mpikambana Akamasoa iray manontolo, izay tarihinao satria mafy ny ilaozan’ny olo-mahatoky sy mahafoy tena toa azy. Ny tenako moa dia sanganehana efa tafatsorofaka nijery chantier aty Mandritsara. Nisy tranon’ny pretra , presbytère, nampanaovana anay izay ho tohin’ny fiangonana taty. Efa madiva ho vita ihany koa izy ity fa ny fitaovana, carreaux,  menuiserie aluminium, volige, loko sy ny sisa, no mila vola hividianana azy any Antananarivo, dia izay no antony tsy maintsy nidinako maika satria efa tsy misy atao ny mpiasa. Saika noresahako tamin’i mon Père tamin’ny Alakamisy nihaonantsika iny izao diako izao saingy  tsy voaresako fa maika handray an’ireny vahiny, Union Européen ianao. Hiezaka aho hamonjy izay tratrako, hiankatra talata, eny fa na dia ny fandevenana aza.

Rasamy zandriny

 

Cher Père Pedro,

Quel bel hommage, mon Père, vous avez fait à Honorine sur votre site. C’est vraiment elle. Et comme c’est juste de dire que c’est « une des plus belles âmes de Madagascar ». Jamais ici, je n’ai connu de personne aussi gentille, courageuse, volontaire, déterminée, directe, juste… et souriante aussi comme le montrent toutes les jolies photos que vous avez mises d’elle. C’était réellement quelqu’un d’EXCEPTIONNEL.
Elle manquera énormément à tous.
J’adorais discuter avec elle, on sentait toujours chez elle une vérité avec une grande douceur. Lorsque dernièrement, je suis rentrée de France, nous discussion de nos « papas ». Elle m’a parlé du sien et m’a dit, avec son magnifique sourire, que depuis qu’elle avait perdu son Papa, elle en avait retrouvé un autre en vous. Elle vous considérait vraiment comme son père,  avec ce lien si fort que l’on peut avoir avec des membres de sa famille. Vous avez perdu hier plus qu’une collaboratrice hors paire, vous avez perdu votre propre fille. Et l’on comprend la douleur qui peut vous envahir.
Je voulais souligner votre courage hors norme face à ce terrible malheur et cette horrible injustice. Vous avez réussi hier à faire chanter votre peuple, à avancer malgré la tristesse. Vous nous avez vraiment impressionnés ! Et nous sommes tous les 2 très admiratifs de votre courage face à tout ça.
N’oubliez pas que si nous pouvons faire quelque chose, il faut nous le demander très spontanément.
On sait très bien que ce sera dérisoire face à cette situation mais on peut, peut-être, vous soulager dans certains soucis pratiques. Connaissant que très mal la culture Malgache, on se réfère à vous pour nous dire ce qui sera bien de faire.
Encore sincères condoléances à vous, son Père, et à toute l’équipe d’Akamasoa.

Anne et Daniel

 

Bonjour Mon Père,

C’est avec stupeur et une grande tristesse que j’ai appris la brutale disparition de Melle HONORINE. Je vous adresse mes sincères condoléances ainsi qu’à tous les membres de l’Akamasoa.
Je garderai toujours en mémoire son sourire et sa joie de vivre au service de ses frères.
En union de Prière,

Olivier

 

Pedro

Le Père Janez vient de m’envoyer un sms m’avisant l’assassinat de Melle Honorine. J’ai essayé d’avoir Melle Bao pour présenter mes condoléances accompagnées de mes prières et avoir plus de précisions. Veux-tu transmettre à tout AKAMASOA ma sympathie et ma communion suite à cette tragédie. Confions son âme au Père Miséricordieux. Elle était toute donnée aux pauvres. Ces derniers vont sûrement l’accueillir au ciel. Implorons ensemble le réconfort à la famille et à Akamasoa. Union de prières avec Marie mère de Dieu

Maharezà rô Atsika aby . Nahavita be tamin’ny shan’ny Tompo i Melle Honorine ka hiadam-pinaritra any andanitra. Very olomanga isika ankahetriny noho ny hetraketrakany ratsy fa manana olomasina mpivavaka afahantsika manohy ny ady amin’ny ratsy fa indrindra ny fahantrana

Benjamin

 

Bonjour Père

C’est avec une immense tristesse que nous venons d’apprendre par votre 1er message le décès de Mlle Honorine .Patrick était à la maison à ce moment là et nous avons été bouleversé !
Car nous avions discuté avec elle de ses besoins pour la Pharmacie, le matériel pour les dispensaires, la maternité de Morondava etc.
Votre témoignage sur le site ; je le partage totalement ayant pu mieux la connaitre en allant à Safata avec elle et surtout, lorsque je l’ai raccompagnée chez elle il y a 1 an environ ,après une longue discussion dans les embouteillages.
Tout cela pour dire notre union avec vous  surtout ceux qu’ils l’ont bien connu comme Roseline, Georges et Joceline
Je fais suivre de suite en pièce jointe votre témoignage pour que les amis du Père Pedro soient aussi en communion avec le peuple d’Akamasoa.
Union de Prière

Yves

 

Cher père Pedro,
Chère Melle Bao
Chère Tojo
Chers tous d’Akamasoa,

Il n’y a pas de mots pour exprimer ce que l’on ressent en apprenant une telle nouvelle, c’est un tel choc et une telle tristesse !
Il n’y a pas de mots suffisants non plus pour essayer d’alléger votre peine à tous d’avoir perdu un des piliers de l’association, mais surtout comme vous le disiez, une amie, une sœur.
Melle Honorine était également notre amie, notre sœur d’Akamasoa, j’ai encore souvenirs de son passage en France avec Melle Bao et des moments inoubliables que nous avons passés ici. Mais je me souviendrais surtout de son courage, de sa force face à l’adversité, à vouloir combattre la misère et tant de choses qui lui déplaisaient. Et puis je garderais en mémoire également son sourire si lumineux.
J’imagine la peine que vous devez ressentir, sachez que je la partage et que je m’associe à vos prières. Je prie pour elle, mais aussi pour vous, pour vous donner à nouveau le courage de continuer, et qu’un nouveau souffle vienne vous aider. Nul doute que Melle Honorine est au Paradis à l’heure actuelle et qu’elle va vous soutenir de là où elle est, c’est elle qui va souffler sur Akamasoa, avec l’aide de ses amies Fidéline et Melle Thérèse et de toutes ces personnes d’Akamasoa qui sont au ciel !
Comme vous le disiez Melle Honorine aimait les fleurs, je m’en souviens très bien, elle avait voulu il y a 9 ans maintenant que je la prenne en photo à Safata où elle m’avait amenée, je voulais vous envoyer cette photo qui la représentait si bien !
Je l’aimais beaucoup et je suis vraiment choquée de ce qui s’est passé, elle méritait une autre mort que cette mort barbare et tellement injuste ! Cette nuit j’ai rêvé d’Akamasoa, mais ce n’était pas un rêve, c’était un cauchemar,
Je vous embrasse fortement, avec toutes mes prières,

Natacha

 

Cher Pedro,

Je comprends et partage l’immense choc et la tristesse de toute la communauté Akamasoa à la nouvelle horrible de la mort d’Honorine, votre Vice-Présidente.
J’ai gardé un souvenir inoubliable d’elle et de son éternel sourire, car elle m’a guidé pendant toute une journée à travers Andralanitra lors de ma toute première visite – en 1995 – et lors du déjeuner en commun avec l’équipe qui t’entoure, je lui ai même fait la bise, car elle fêtait son anniversaire ce jour-là.
Là où elle est maintenant, elle sera bien placée pour demander à Dieu de jeter un regard plein de miséricorde sur Akamasoa, sur son fondateur et sur toute l’équipe qui l’anime.
Bien entendu Marthe et moi serons unis à vous par la pensée et la prière, notamment mercredi, lors de l’enterrement.
Nous t’embrassons bien fort

Marthe et Maurice

 

Pedro,

Je suis effondré par ce que je viens d’apprendre!
EFFONDRE EFFONDRE
Voilà qu’on se met à tuer maintenant les plus lumineux de nos amis.
AFFREUX AFFREUX AFFREUX

Pierre

 

Cher Père Pedro,

Je découvre à l’instant votre mail annonçant l’horrible mort d’Honorine ; Christine, Bénédicte chez qui nous sommes à Nantes et qui se souvient très bien d’Honorine, et moi, sommes consternés pas cette atroce nouvelle. Folie de quelques hommes ! Mon Dieu, pourquoi quelques hommes refusent-ils de regarder ta lumière ?
Je vois si bien le visage d’Honorine toujours illuminé par son grand sourire ! Je me souviens de sa bonté inépuisable, si délicate et humble ! Elle était toujours prête à rendre service.
Nous imaginons la consternation des toute votre Equipe et de toutes les familles d’Akamasoa. Que notre tendre affection pour tous soit un petit réconfort.
Nous prions pour Honorine qui, comme vous l’écrivez si bien est au Ciel, en paix avec notre Père.
Cher Père, nous attendons les nouvelles de la messe de ses funérailles et de son inhumation.
Christine et moi vous embrassons bien affectueusement, espérant vous apporter un peu de consolation en ces jours si tristes.

Michel

 

Cher Père Pedro,

Je viens de recevoir la terrible nouvelle du décès de Melle Honorine. Vous m’aviez plusieurs fois parlé de son engagement pour Akamasoa et ses grandes qualités humaines.
Je m’unis en prière avec vous dans ce moment difficile.
Je vous envoie ci-dessous les photos que j’avais prises d’elle pendant la visite d’Antolojanary.
Et voici le lien pour les télécharger en haute définition si nécessaire : https://www.wetransfer.com/downloads/839a2adc21f0cd550d13b4357904fd0520160523073552/a294dd
Avec toute mon amitié,

Laurent  de  GEBHARDT

 

Cher Pedro

Certes l’heure du pardon viendra. Il faudra bien qu’elle vienne puisque je suis chrétien.
Mais là, à l’instant je ne suis qu’horrifié ! Ces gens là ne sont pas des hommes et ce ne sont même pas des bêtes
Je t embrasse très fort

Pierre

 

Pedro

Malgré tes préoccupations et tes occupations en ce moment très sombre et très dur pour l’association tu as trouvé un moment pour répondre. Merci et merci. Sois sûr que je suis avec vous. Quand j’étais à Farafangana je l’ai considérée comme la “petite sœur” d’Ampitafaha. Elle passait toujours me dire bonjour à l’évêché. Même pour moi personnellement c’est incompréhensible. C’est par la foi que nous accueillons cet évènement tragique. Merci pour ton témoignage dans le site. Confions tout cela avec Marie Mère de Dieu

Benjamin

 

Cher Père,

Père Jan m’a fait parvenir la douloureuse et choquante nouvelle du décès tragique de Mlle Honorine.
Je me souviens d’elle comme une personne extraordinaire, sa gentillesse, son beau sourire et son hospitalité témoignée envers moi lors de mes passage à Akamasoa.
Je suis attristée et unie à vous tous dans la prière pour elle.
Je voudrais exprimer mes sincères condoléances à vous Père et à toute la communauté d’Akamasoa.

Jeannette

 

Môpera!

Tamin’ alahelo lehibe no nandrenesanay ny fahafatesan itompokovavy Honorine.
Enga anie handry  ampiadanana ny fanahiny ary mitonda ny teny fampionona ho an’ny Akamasoa manontolo sy ny fianakaviany ny tenanay.
miombo-bavaka aminareo rehetra aminareo rehetra.

Jean-Jacques

 

Bien cher Père PEDRO

C’est avec une infinie tristesse que nous venons d’apprendre le drame terrible qui endeuille toute la communauté d’AKAMANSOA
Nous partageons votre immense peine, nous gardons l’image du sourire radieux de votre Vice Présidente HONORINE
Sa disparition nous attriste beaucoup. J’ai informé nos amis LLOBART
Veuillez accepter nos très sincères condoléances que je vous demande de retransmettre à toute la communauté d’Akamasoa qui nous est si chère
Que Dieu l’accueille avec beaucoup d’attentions

Sentiments dévoués et très attristés.

Colette et Jean-Yves LE DREFF
Rotary de Toulon

 

Bonjour mon Père.

Je viens de lire le message à l’ instant de Yves Francois je suis horrifié, bouleversé parce ce que je viens d’apprendre comment peut-on commettre des actes aussi barbares? Des milliers de souvenirs se bousculent dans ma tête et je n’arrive pas à y croire tellement ceci est si abject.
C’est une terrible nouvelle pour vous, pour Akamasoa, pour les Malgaches.
Nous prions pour sa famille, pour vous tous, que vous puissiez trouver la paix, elle qui a tant donné tout au long de sa vie.
Mon père nous vous envoyons par ce message tout notre réconfort dans ces moments si douloureux.
Courage à toute l’équipe pour poursuivre sa route.

Tantely  et Jean Mary

 

Chers Père Pedro et Chère Marie-Odette,

Ce matin nous avons appris la terrible nouvelle et sommes vraiment bouleversés, comment comprendre que des humains s’en prennent à des personnes comme Melle Honorine qui donnent leur vie pour les plus pauvres….. Dans l’injustice et la colère c’est parfois difficile de se dire que « tout homme est mon frère…. »

Malgré l’éloignement nous sommes vraiment avec vous et partageons vos larmes, Honorine à donné sa vie pour le peuple d’Akamasoa, on ne doute pas un seul instant qu’elle est désormais dans la vraie vie où règne la paix et la joie, tout comme Thérèse et Fideline, elle va continuer d’agir pour Akamasoa mais autrement….

Chers Père Pedro et Marie-Odette nous sommes avec vous par la pensée et la prière, nous vous embrassons bien fort.

Michèle et Michel

 

Très cher Padre.

Quelle tristesse et je suis horrifiée par cette mort violente. Décidément le monde devient fou mon Père. Nous devons prier et encore prier pour ramener la raison et la Foi en ce monde.

Je mesure votre peine et votre désarroi. Que Dieu vous assiste dans cette épreuve en mettant sur votre chemin très vite une personne aussi dévouée et efficace que Mlle Honorine. Trop de personnes comptent sur vous , Ont besoin de vous. Vous êtes leur bienfaiteur et votre tâche est immense.

Je prierai pour vous aussi mon Père.

Confirmez moi votre présence à Paris cette fin de semaine. Nous irons prier ensemble.

Je vous embrasse bien tristement

Nadia M

 

Cher Pedro,

Les paroles ne pourront jamais exprimer ce que le cœur ressent dans des moments comme celas !
Akamasoa a gagné une Sainte, une Martyre qu’intercède maintenant devant Dieu pour ceux auxquelles elle a donné sa Vie !
J’offre dix Messes pour le repos de son Ame !
Uni à vous tous, la grande Famille Akamasoa,

Dévoué dans le Christ :    Jan

 

Querido hermanito Pedro : Que profundo dolor enterarnos de la partida de Honorine al Cielo …una chica sonriente llena devida ..muy servicial ..con nosotras siempre atenta ..siempre ayudandonos…siempre con muchaalegria…
Rezamos por ella ..por vos ´..por todas las personas…para que Dios les de Consuelo ante tan triste noticia …
Pedrito como se agranda la Familia del cielo ..cuantos intercesores tenemos … a pedirles para que nos ayuden al estar tan cerca de Dios ….  Un saludo muy grande a todos ….decile que la recordamos alegre..servicial…siempre con una sonrisa…atrenta a todo lo que necesitabamos ..que la queremos muchoooo  recibi un gran abrazo Luba

 

Mon cher Pedro, je viens d’atterrir à Nice d’Inde et lire votre message. Je suis abasourdie par la nouvelle. C’est un acte horrible, ce peuple malgache n’a vraiment pas d’espoir si quelqu’un d’entre eux arrive à commettre l’assassinat d’une femme qui a dévouée sa vie entière à la cause de son propre peuple. Pour vous c’est aussi une perte gravissime car vous perdez votre bras droit.
J’ai connue Mlle Honorine et j’en suis très triste. Courage mon Père, son âme est dans mes prières et je suis à côté de vous, avec tout le Conseil de MAP.

Donatella

 

Dragi PEDRO!

Včeraj zvečer me je klical župnik  Bogdan iz Polhovega Graca in mi sporočil žalostno in tragično vest o umoru Tvoje tako zveste  in odgovorne sodelavke, ki Ti je bila desna roka in še veliko več pri Tvojem nesebičnem apostolatu.
Ob takem dogodku samo lahko molčiš in moliš za  nedolžno žrtev in tudi za storilce in morilce.
V zvesti molitvi povezan z Vami vsemi!

Jože, tinjski

 

Honorine était la joie de vivre. Sa bonté, son dévouement, son sourire lui donnait un rayonnement extraordinaire.
Avec Charles, nous sommes dans le chagrin. La mort si horrible d’Honorine qui, depuis si longtemps, consacrait sa vie aux pauvres… Comment ne pas être révoltés !
Pour vous Père PEDRO, pour Marie Odette et toute l’équipe de ceux et celles qui se dévouent, sachez que nous sommes à vos côtés par la pensée, dans la prière.

Charles  Jeannine

 

Très cher Père,

L’affreuse nouvelle de la mort de notre chère Honorine nous a profondément attristés.
Nous ne pouvons malheureusement pas espérer apporter un peu de réconfort à votre grande douleur.
Nous garderons d’Honorine, sa joie de vivre et son engagement pour faire le bien auprès des plus pauvres.
Nous partageons votre peine, cher Père, ainsi que celle de votre gentille équipe.
Nous sommes de tout cœur avec vous.
Avec toute notre affection.

Jeanine et Michel

 

Vraiment, nous sommes consternés par cet horrible meurtre d’Honorine Rasoamanalina.
C’est incroyable, à quel point le mal fait rage. Nous présentons nos condoléances et sommes de cœur avec vous tous Akamasoa par la prière. Mahereza.

+ Mgr. Rabemahafaly

 

Je viens d’apprendre le meurtre affreux d’Honorine.
Je suis consternée, si triste.
Comment peut-on faire une chose pareille à une telle personne, aussi bienveillante.
Je n’oublierai jamais son sourire éclatant.
De tout cœur avec vous tous.
Très fraternellement.

Marie-Aude

 

 

Muy querido Pedro!!

Que dolorosa noticia hemos reicibido hoy, la muerte tan injusta de HONORIN.  Para mi que la he conocido como una persona alegre y dinamica  me ha causado mucho dolor. La verdad que este mes de mayo fue trágico para muchos!! Dios sabrá porque suceden estas muertes inesperadas.

Querido  Pedro quiero expresar mis mas sentidas  condolencias a vos y al todo el pueblo de Akamasoa ante una perdida tan valiosa. Ella ya está con Dios, porque consagró su vida a EL y  sirvió con todo su amor a los mas necesitados.  Que Dios la tenga en su Gloria!!! Rezaré por su alma.

Te mando un fuerte abrazooooo y  mucha fuerzaaaaa. Estamos unidos en oracion

Que Dios te cuide y te bendiga!

Bernarda

 

Cher Père Pedro, chers amis d’Akamasoa,
Ici, en France, il ni a que la nuit où nous avons le temps de lire “les” presses malgaches sur Internet.
Nous n’avons aucun mot, pour vous transmettre nos sentiments face au départ si brutal, si sournois de Mademoiselle Honorine.
Quel choc. Quelle injustice, quelle chose odieuse et vilaine.
La Foi nous habite, et nous prions pour elle, qui a tant donné gratuitement, au service de tout le Peuple d’Akamasoa
Face à cette immense peine qui arrive jusqu’en France, nous sommes de tout cœur avec vous tous, et une immense peine nous envahit.
Que la PAIX, l’accompagne dans cette nouvelle vie, près de Dieu, trois fois Saint.
Nous imaginons également votre peine Père Pedro, celle de tout le Peuple d’Akamasoa, celle des jeunes et des enfants.
Dimanche, à Marly-Gomont, le Père Georges célèbrera l’Eucharistie, pour Mademoiselle Honorine, mais également pour tout le Peuple d’Akamasoa
Nous vous présentons à tous nos pensées de cœur, nos prières, et nos condoléances.
Que notre Seigneur Jésus-Christ, veille sur vous tous, et donne Sa Paix à chacun et chacune, afin de poursuivre le chemin commencé.
Avec notre affection fidèle, et notre amitié, bon courage.

Kéké et Maryvonne MAHERIARISON-RABE-PIETERS

 

Bonsoir mon Père et Mlle Bao,

Quelle terrible nouvelle je viens d’apprendre et quelle façon atroce de rejoindre notre Seigneur. Honorine méritait une allée de roses blanches et pas ce caniveau, et pas cette cruauté.
Je sais que dans ce bas-monde, je ne peux pas tout comprendre, mais le jour venu, je tiendrai très fort Honorine dans mes bras, je l’embrasserai très fort, et j’espère qu’elle m’expliquera pourquoi avoir quitté ce monde si jeune et dans de telles souffrances. Maintenant, elle, elle sait, et moi, je me pose plein de questions.
J’imagine la peine que vous ressentez, celle que vos zazakely  ne peuvent peut-être pas encore exprimer. Je comprends la colère qui vous a certainement envahis. Je ressens la détresse dans laquelle vous vous trouvez. Je comprends et ressens.
J’espère que vous trouverez la force de surmonter cette terrible épreuve, et je sais que la foi vous y aidera.
Je suis actuellement en Corse et ma famille et moi sommes sous le choc.
En union de prière pour notre adorable Honorine, et en vous embrassant bien fraternellement,

Corinne, papa, maman et Renée

 

 

Dragi Peter!

Včeraj je bila na facebooku Ognjišča objavljena kruta vest o zločinskem napadu na sodelavko Norin.Sprašujemo se ali je res, Bog pomagaj zločincem, imajo prosto voljo življenja ampak izberejo najslabše kar je možno za soljudi.Za vse vaše ljudi želim, da se še bolj oprejo  besed evangelija, ki jim ga prebiraš in oznanjaš. Bog je z vami, z nami z dobrimi in slabimi, izbira besed in dejanj je vsakemu  človeku ponujena,  odloča se  vsak po svoje.Želim ti moči in poštena dejanja tvojih dobrih sodelavcev,Z Bogom.

Marta.

 

Bonjour mon Père,

C’est avec un profond chagrin que nous avons appris la terrible nouvelle!
Honorine et sa douceur, son sourire lumineux et son courage!
Notre tristesse et notre amitié vous accompagnent
Les membres de la SEF se joignent à moi pour vous offrir leurs sincères condoléances.
Nous revenons en équipe en octobre …dans ce pays qui va si mal…mais que nous aimons comme le nôtre…qui lui-même ne va pas bien du tout en ce moment…
Avec toute mon Amitié

Maryvone
SEF franco malgache Thouars-Bressuire

 

Cher Père,

Nous avons été très choqués par les circonstances de la mort de Mademoiselle Honorine. La connaissant, nous avons pu apprécier ses qualités exceptionnelles et l’amour qu’elle portait à Akamasoa.
Vous perdez une aide précieuse et nous avons pleinement conscience de la perte cruelle que vous-même et votre équipe subissez.
Nous gardons de Mademoiselle Honorine un souvenir très fort de son attachement et de son dévouement à la défense des plus pauvres.
Nos prières s’unissent aux vôtres et sommes de tout cœur avec vous.

Cherif et Nadia

 

Cher Père Pedro,

Un ange, une sainte, une personne d’exception, vraie, intelligente, modeste, souriante, gaie, jolie… Heureuse… elle qui côtoyait l’horreur tous les jours… a quitté notre monde, quel monde ???
Le portrait que vous tracez d’elle Père Pedro est réellement celui de la jeune-femme unique telle je l’ai connue et ressentie.
Je me souviens bien d’elle pendant ses permanences dans le bureau d’accueil… Quand nous sommes parties ensemble pour Safata (que je prononçais mal et ça la faisait rire avec Mlle Bao) où nous avons passé une semaine extraordinaire en compagnie d’une vingtaine d’enfants et ados… Elle était en effet une des personnalités marquantes d’Akamasoa qui a eu beaucoup de chance de la compter parmi les amis de la première heure restés fidèles. Quelle perte en effet irremplaçable !!!
Je suis consternée et très triste.
Je pense à vous, à vous tous, en particulier à Mlle Bao, à sa famille.
Demain nous avons une réunion du Bureau et tous ensemble nous aurons une pensée pour Honorine.
Bon courage à tous.
En union de prières.
Bien amicalement.

Dorothée

 

Cher Pere, très profondément attristé à l’annonce du décès dans d’horribles circonstances de Melle Honorine, je vous assure de ma plus vive sympathie.
Vous avez dit combien elle avait été essentielle à l’accomplissement de l’œuvre d’Akamasoa par sa foi rayonnante, sa bonté spontanée, son énergie inépuisable, son dévouement, toujours au service des plus pauvres.
Elle est, à n’en pas douter, un exemple qui demeurera.
Demain se réunit le bureau de notre association; nous aurons à cœur de prier ensemble en la mémoire de Melle Honorine, pour que sa belle vie nous inspire  les vraies valeurs et les justes actions.
Nous nous réjouissons d’avoir l’occasion de vous revoir en juin.
Veuillez croire, cher Père, en mes sentiments les plus chaleureux

Daniel Serdet.  APPO MONACO

 

Cher Père

Nous sommes tous avec vous, le peuple d’Akamasoa.
Nous priions pour vous tous et pour Melle Honorine, que la Paix soit avec elle.
En union de prière

A bientôt Père

 

Cher Père Pedro,

Honorine ne quitte pas ma pensée… les mots n’existent pas qui pourraient exprimer ce que nous ressentons tous face à cette violence !  Pourquoi ?! Mon cœur est avec vous et votre équipe.
L’Amour saigne, mais il est là toujours vivant.
Je vous embrasse avec toute ma tendresse, vous et votre équipe.
Cela va être dur pour vous de quitter Akamasoa en ce moment pour venir en France.
Catherine Stévenart est passée aujourd’hui à La Demeure. Elle essaiera d’être là pour vous accueillir à Croixrault le samedi 28. Dès que vous le pourrez, merci de nous préciser l’heure et le lieu de votre arrivée, à la gare d’Amiens je suppose ?
A Amiens et ailleurs en France nous avons des difficultés pour avoir du carburant. J’espère que tout sera rentré dans l’ordre pour la tournée, et que les gens viendront nombreux aux rendez-vous. Corinne Charlier a tellement travaillé à rassembler tout le monde…

Nous pensons fort à vous ici,

Monique Fabre (de la Demeure à Croixrault)

 

Cher Père Pedro,
Chère Marie-Odette,

La nouvelle du crime odieux qui a provoqué le décès brutal d’Honorine, votre dynamique et rayonnante Vice-présidente, a été  un choc terrible pour toute l’équipe de notre Association.
Nous avons du mal à réaliser le drame affreux et injuste qui vient de frapper toute la communauté d’Akamasoa.
Toutes celles et tous ceux d’entre nous qui l’ont connue, aimée et appréciée ont du mal à imaginer qu’Honorine, cette personne exceptionnelle si chaleureuse, si souriante ait été victime d’un crime sauvage et ne soit plus là.
Comment a-t’on pu s’attaquer d’une manière aussi inhumaine à Honorine, si sympathique, si dévouée qui depuis plus de 20 ans consacrait sa vie aux plus pauvres ?
Le sourire lumineux d’Honorine, sa gentillesse, resteront gravés à tout jamais dans notre souvenir et dans nos cœurs.
En cette tragique circonstance, nous tenons à assurer à toute la communauté d’Akamasoa, que nous communions à son immense peine et que nous serons unis à elle par la pensée et la prière lors de la cérémonie d’Adieu qu’Akamasoa célébrera mercredi.
Honorine goûte à présent cette paix et cette sérénité auxquelles nous aspirons tous et continuera à vos côtés, le combat au service des plus pauvres de Madagascar.

Nous vous souhaitons à toutes et à tous, beaucoup de courage pour poursuivre l’œuvre exemplaire que vous avez entreprise auprès de ses frères et sœurs malgaches et nous restons de tout cœur à vos côtés.

Toute l’équipe des  » Amis du Père PEDRO  »

 

Cher Pedro,

Je viens à peine de lire ton très émouvant témoignage sur l’A-Dieu à Honorine et n’ai pas pu retenir mes larmes en le lisant.
Je te transmets ci-après le courriel que Bärbel m’a chargé de t’adresser à son tour, ainsi que sa traduction.
Bon courage à toi pour les jours à venir et bon succès pour ta tournée en France, qui ne sera pas non plus de tout repos.

Union de prières
Maurice et Marthe

Traduction du mail de Bärbel:

Cher Père Pedro,

Déconcertée, bouleversée et profondément attristée, j’ai appris la nouvelle de l’assassinat d’Honorine.
J’ai eu le plaisir de faire sa connaissance en octobre 2014 et en suis très reconnaissante. Je garderai toujours le souvenir de son sourire lumineux et chaleureux. En  la quittant nous nous sommes serrées dans les bras l’une de l’autre et elle a été très heureuse de pouvoir me dire en allemand « auf Wiersehen ».
Je suis très très sûre qu’à l’avenir Honorine restera l’ange gardien d’Akamasoa.
Avec une profonde tristesse et compassion, je voudrais t’exprimer à toi et à tous les gens d’Akamasoa, les sincères condoléances au nom de Madagaskar und Wir e.V.

En union fraternelle

Barbel

 

Cher Père Pedro,

C’est à travers le service courriel de M. Klaus Heimer, Antananarivo, que j’ai appris de la mort de Mlle Honorine Rasomanalina, Vice-Présidente de votre Organisation Akamasoa. Pas nécessaire de vous dire combien j’en étais choqué! Des souvenirs de jadis émergeaient, quand j’ai servi de conseiller en tourisme à Madagascar, et quand nous avons partagé une période inoubliable et tant enrichissante en matière d’expériences de vie! Je me souviens de bon cœur et avec un sentiment nostalgique de l’accueil toujours chaleureux que Mlle Honorine m’a réservée à des occasions de visites faites à Akamasoa, et je me souviens également que vous avez mis tout votre espoir en Mlle Honorine, qui a su promouvoir votre cause, en vous donnant un soutien tellement précieux dans votre mission difficile mais tellement bénéfique pour les êtres humaines pauvres et pour Madagascar tout entier.

Cher Père Pedro, je ne vous ai jamais oublié, même au sein des turbulences qui se sont produites au fil des années dernières et desquelles je ne me suis pas encore pu entièrement libérées. Je vous prie donc de bien vouloir agréer mes sentiments de condoléances pour vous et pour votre équipe entière. Que Dieu vous aide et qu’Il vous bénisse très particulièrement à l’occasion de la mort de Mlle Honorine et de la perte irremplaçable dont vous tous souffrez.

Avec mes condoléances et profondes sympathies, de la part de moi et de mon épouse (qui ne vous connaît que des histoires racontées et des photos démontrées …)

Max

 

Dragi Pedro!

V nedeljo nas je dosegla novica, ki nas je tudi v Polhovem Gradcu globoko pretresla. Vsa župnija dobro pozna delo gospodične Honorine in njen pomen za ves Madagaskar. Ko v Sloveniji iz varne razdalje gledamo na vaše delo, se zdi vse tako idilično. Včasih pozabljamo, da je boj z revščino krut in neizprosen. Da se ne kaže samo v revščini in obupu ljudi na robu družbe, ki so nemočni, ampak tudi v nasilju in kriminalu.

Ne zavedamo se, da vi, ki ste sredi tega boja, dajete na kocko vse, tudi življenje. A verjamemo, da bo Bog v svoji neizmerni ljubezni znal tudi to mučeniško smrt spremeniti v blagoslov za Akamasoo in ves Madagaskar.

Gospodično Honorine smo doživljali kot srce in dušo Akamasoe. Z velikim veseljem in materinsko ljubeznijo je spremljala nas Slovence, ko smo prihajali na Madagaskar. Pred petimi leti je skupaj z gospodično Bao obiskala našo župnijo, rojstno župnijo misijonarja Janeza Krmelja. V veliko čast mi je bilo, da sem jo lahko osebno pospremil na dom tvoje matere v Velikih Laščah. Nepozabno je bilo naše druženje ob blagoslovitvi misijona Ampitafa, za katerega je skrbela z vsem srcem, tako kot za druge humanitarne, zdravstvene in šolske projekte združenja.

Ob slovesu nam je v lepi slovenščini zapela pesem: « O Marija, o Marija, kako si lepa ti… » Živela in darovala se je po Marijinem zgledu. Odšla je v njenem mesecu in verjamem, da je že v njenem objemu.

Tebi osebno, vsej skupnosti Akamasoa v svojem imenu in imenu vseh naših župljanov izrekam iskreno sožalje in obljubljam molitveno povezanost. Za Honorine bomo v prihodnjem tednu darovali tudi sveto mašo.

Bogdan Oražem, Polhov Gradec

 

 

Cher  Père et chère Marie Odette

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le départ de Melle Honorine dans des conditions dramatiques et inhumaines.
Aucun mot, ne peut consoler de cette grande perte pour le peule d’Akamasoa et  de ses enfants.
Nous partageons par la pensée ces moments de deuil  avec vous, et nous vous adressons nos condoléances les plus sincères.

Bien à vous

Claude et Francine
Saint-Gilles les Bains (Réunion)

 

Nous restons abasourdis et tristes par le meurtre de Mlle HONORINE. Sommes de tout cœur avec Père PEDRO et AKAMASOA.
Nous savons qu’elle a rejoint un monde meilleur auquel elle croyait et , en communion avec vous tous par la pensée et la prière nous partageons sincèrement votre peine.
Affectueusement.

Martine et Jean DISDIER

 

A toute la famille d’Akamasoa,

Ayant entendu les nouvelles sur votre chère famille et amie, au nom de l’équipe de la Fondation Mérieux, nous tenons à exprimer nos sincères condoléances.
Puisses Le Seigneur l’accueille dans son royaume et qu’ils vous donnent à chacun la force de continuer la lutte à Akamasoa.
Luciana

Luciana RAKOTOARISOA
Responsable Madagascar

 

Spostovani oce Pedro!

Sprejmi v imenu moje druzine globoko obcuteno sozalje ob smrti tvoje dragocene sodelavke!
Zelo smo pretreseni, posebej se, ker ni veliko ljudi, ki jim lahko zaupas kot si njej. Obcutimo,
kako tezko vam je ob teh trenutkih. Tako kot tudi nam. V srcu smo z vami in molili bomo zanjo, tako kot ti in vsa velika druzina Akamasoe! Saj se tudi sami cutimo za njen majhen, vendar zanesljiv in socutes del.
Duse pravicnih so v bozji roki in trpljenje jih ne prizadene.
Gospod daj ji vecni pokoj, vecna luc naj ji sveti in naj pociva v miru. Angeli ji zdaj pojejo slavo in ostala bo v nasih srcih.
Marginalna so ob takih udarcih usode vsa nasa prizadevanja v Evropi. Vendar vedi, da bomo storili vse, da bomo, vsak po svojih moceh, karseda olajsali vase trpljenje!
Iz srca

Mirko z druzino

 

Dragi Peter,
Tudi do mene je prisla zalostna novica o smrti tvoje sodelavke,, ki je umrla nasilne smrti. Vem, da ti ni enmpostavno. Dobro se je spomnim iz obiskov pri vas na Madagaskarju. S svojim nasmehom je prinasal veselje med ljudi. spomnil se je bom pri masi. Prosil bom dobrega za njo.
Ce lahko kaj pomagamo, bos sporocil.
Socustvujem s teboj!
Mocan objem!

Lep pozdrav in vse dobro,

Stane

 

Cher Père,

Je viens de lire les dernières nouvelles sur le site. Quelle émotion énorme et douloureuse de voir le visage de notre amie endormie dans le Repos Eternel !
Quelle magnifique messe ! Combien Honorine était si justement aimée par tous !
Assurez toute votre Equipe de notre affection en ces jours de deuil.
Un abrazo muy fuerte cher Père.

Michel

 

Cher Pedro,

Les paroles ne pourront jamais exprimer ce que le cœur ressent dans des moments comme cela !
Akamasoa a gagné une Sainte, une Martyre qu’intercède maintenant devant Dieu pour ceux auxquelles elle a donné sa Vie !
J’offre dix Messes pour le repos de son Ame !
Uni à vous tous, la grande Famille Akamasoa,

Dévoué dans le Christ :    Jan

 

Bonjour Père,

Hier dans ma révolte intérieure j’ai « engueulé le Bon DIEU  » Pourquoi as-tu laissé faire cela ?
Et j’ai entendu comme réponse : « Comme mon Fils, elle est partie dans la souffrance…
Comme mon Fils elle est dans  Ma Gloire… Je suis avec toi Père Pedro… Je pense que la tournée que nous ferons sera grâce à elle encore plus Prophétique… Tous les amis m’accompagnent, t’embrassent et disent notre affection à Akamasoa.

Nous pensons aussi beaucoup à Mlle Bao…

André-Marie

Chère Marie-Odette ;

Comme vous pouvez l’imaginer ; nous sommes nous aussi anéantis par la disparition tragique d’Honorine .
Nous sommes envahis par la tristesse mais aussi par la colère quand on pense aux circonstances de sa mort .
Et pourtant , nous sommes appelés à pardonner……… mais c’est vraiment  très difficile !!
Vous ; mieux que personne savez toutes ses qualités et vous avez pu les apprécier profondément .
Nous voulons nous souvenir de tous les bons moments passés avec elle ; de son sourire et de sa perpétuelle bonne humeur .
Nous nous souvenons entre autre d’un beau voyage que nous avions fait avec elle à Safata en 2011 avec Charles et Jeannine .
Et aussi des visites à Antolojanahary.
Marie-Françoise partageait avec elle l’attrait pour les plantes et les fleurs .
Aujourd’hui ; c’est le jour de son enterrement et nous sommes avec vous par la pensée et la prière .
Ce matin nous avons prié à la messe de notre paroisse Saint Maimboeuf pour le repos de son âme mais aussi pour vous tous qui êtes plongés dans la tristesse et le chagrin .
Demain à Paris ; il y aura une intention de prière donnée à la Médaille Miraculeuse par nos amis Legrand qui nous accompagnaient en 2014.
Hier au chapelet de la paroisse du Bon Pasteur à Vieux Charmont ( que le Père connait ) il y a eu aussi une intention de prière pour elle et pour vous .
Nous voulons vous dire toute notre affection face à ce drame et aussi combien nous sommes unis par la prière dans cet instant .
Honorine est maintenant dans son éternité et c’est delà qu’elle vous donnera la force et le courage pour continuer l’œuvre d’Akamasoa à laquelle elle a tant contribué .
Dites encore toutes nos fidèles pensés à toute l’équipe ( Pierrette , Maurice et tous les autres ).

En union de prières
Bien fraternellement

Pierre & Marie-Françoise

 

Dear Father Pedro and Mlle Bao,

I learned 10 minutes ago about the death of Mlle Honorine.  I send you my most sincere condolences.  I remember her kindness, warmth and loving smiles very well.  The loss of such a spirit is a loss for us all.
I will soon be sending along a contribution to Akamasoa in her name.
Our loving thoughts and prayers are with you, our friends on the staff and with all at Akamasoa.

With deep affection,

Cam

Yves m’a adressé la terrible nouvelle et mon cœur saigne comme le vôtre.
Mes prières vont à toute votre communauté, à la famille de mademoiselle Honorine dont personne n’oubliera jamais le visage et le sourire .

je vous embrasse du plus fort que je peux
Corinne delahaut – la Réunion

A PERE PEDRO,
Mademoiselle La présidente de l’association ,
Toute la communauté d’AKAMASOA,

Qu’il me soit permis au nom de toutes les personnes de SALAZIE qui l’ont connues et au mien propre de vous exprimer notre affliction profonde pour la peine immense qui vient de vous frapper.

La disparition soudaine et si tragique de Mademoiselle Honorine nous cause à tous qui l’ont connue un profond chagrin.Ayant eu l’occasion de rentrer à maintes reprises à AKAMASOA, nous avons pu apprécier sa grande bonté d’âme et ses belles qualités.
Elle sera toujours vivante et présente dans nos cœurs.

Affectueusement

Roseline Elisabeth

Une messe sera dite par le Père GABY à Grand Ilet le 05/06/16 avec toutes les personnes qui l’ont connues

 

Cher Père  Pedro,

C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris le décès tragique de  Madame  Honorine.

Les mots sont impuissants dans de telles circonstances, mais Cher Pedro et tous les gens d’Akamasoa, soyez assurés de mes pensées et prières.

Anne  Marie  Castaldini

( EX-vice présidente de  MAP  Monaco)