16 juillet 2016

Remise de don de la famille Présidentielle

Nous avons reçu vendredi 15 juillet, vers 10h30, la visite de Lova Rajaonarimampianina, le fils du Président de la République Malagasy, qui est venu au nom de sa famille nous remettre un don de 70 sacs de riz, 10 bidons d’huile et 5 millions d’Ar, pour les enfants d’Akamasoa.

IMG_3226

C’est la deuxième fois qu’il vient nous rendre visite, et nous avons une nouvelle fois beaucoup apprécié sa discrétion, et le respect qu’il montre pour les lieux qu’il visite.

Nous sommes très sensibles et touchés par les personnes qui respectent ce lieu où nous combattons l’extrême pauvreté tous les jours. Dans un lieu pareil, nous nous sentons heureux de recevoir ceux qui comprennent le sens et l’ampleur de notre lutte.

IMG_3142

Pour débuter, une élève l’a accueilli au nom de tous ses amis en lui souhaitant la bienvenue, et en lui remerciant du don et du respect qu’il portait à notre travail. Elle en a profité pour lui demander de faire passer un message au Président, au sujet de la décharge, où nous souffrons depuis déjà trop longtemps de la fumée des ordures, qui empêche d’étudier normalement, et qui provoque chez beaucoup d’enfants des problèmes de respiration.

3 groupes de jeunes d’Akamasoa lui ont ensuite offert des chants et des danses folkloriques qu’ils ont réalisés avec tout leur sourire et leur joie.

IMG_3176

Au milieu de la fête, Lova Rajaonarimampianina a pris la parole et il a expliqué la provenance du don, qui vient de la famille Présidentielle, qui a à cœur de continuer de nous aider, et qui a promis de ne pas nous laisser seuls dans la lutte pour la dignité de nos 13 000 enfants scolarisés à Akamasoa.

En finissant son discours, bref mais sincère, il a reçu de longs applaudissements de la part des enfants.

IMG_3145

Cette visite a coïncidé avec le dernier jour de l’école à Andralanitra, et ce riz va être utilisé pour la cantine des enfants des familles les plus pauvres, qui viennent par centaines prendre leur repas tous les midis à Akamasoa.

Enfin nous l’avons raccompagné avec le groupe des danseurs jusqu’à sa voiture. Et c’est là que nous sommes séparés de notre jeune et illustre hôte.