16 juillet 2016

Visite de la Secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie, Son Excellence Mme Mickaëlle Jean

Ce mercredi 13 juillet, vers 15h30, Son Excellence Madame Mickaëlle Jean est venue nous rendre visite à Akamasoa. Nous avions réuni 7000 enfants du lycée, du collège, ainsi qu’une partie de l’école primaire pour l’accueillir.

Cette visite était le fruit de l’invitation que je lui avais faite lors de ma tournée en France, lorsqu’elle m’a reçu au siège de l’OIF.

IMG_2929

Lors de cette première rencontre, j’avais tout de suite compris que cette personne, qui occupe une haute charge dans l’OIF, qui représente 80 pays dans le monde entier, était une personne très accueillante, très souriante, et qui prêtait beaucoup d’attention à la personne qu’elle recevait. J’ai pensé qu’une telle personne devrait être invitée à Akamasoa, et ce fut chose faite, la veille de la Fête Nationale Française.

Dès que nous sommes entrés dans le stade, une foule d’enfants l’a reçue avec des cris de bienvenue et des chants, et on a vu sa surprise de voir une telle quantité de jeunes rassemblée dans un seul lieu.

IMG_2957

Durant 1h, les enfants d’Akamasoa ont chanté et dansé en honneur de notre illustre invité.

Puis Mme Mickaëlle Jean a pris la parole pour remercier tous les enfants, de leur accueil fraternel, spontané, et dans la joie. Elle a encouragé nos jeunes à se battre pour surmonter tous les obstacles qui les empêchent de grandir, de vaincre la pauvreté et de se préparer un avenir.

Elle était vraiment heureuse de pouvoir parler à cette jeunesse malagasy, assoiffée de réussite et de rencontrer des personnes d’autres horizons. Elle a tout fait pour réveiller en eux cette responsabilité qu’ils doivent avoir de se prendre en charge, et de chercher eux-mêmes une issue à cette pauvreté qui est devenue généralisée. Car s’il y a quelqu’un qui peut vaincre cette pauvreté, ce sont bien les jeunes.

En sortant, Mme Mickaëlle Jean a salué les personnes, serré les mains, puis nous sommes partis ensemble voir le Centre d’Accueil. Là elle a vu, affiché sur les murs, le nombre de personnes qui passent tous les ans dans ce centre qui est ouvert jour et nuit, et qui accueille pour une grand part des femmes abandonnées par leurs époux.

IMG_3089

Ensuite, nous sommes montés sur la colline de Mahatazana où nous bénéficions d’une vue extraordinaire sur la ville de Tananarive, et où nous avons profité d’un début de coucher de soleil. C’est là que nous nous sommes séparés, embrassés mutuellement, et félicités de ce bon moment passé ensemble. Nous pensons qu’il y aura une suite, au bénéfice de tous ses milliers d’enfants et de jeunes qu’elle a rencontrés.

IMG_3092

Je voudrais remercier au nom de tous les enfants et de l’équipe d’Akamasoa, Mme Mickaëlle Jean, d’avoir pris sur son temps, et d’être venu voir de ses propres yeux ce lieu de combat et  oasis d’espérance.

IMG_3122