27 avril 2017

23 AVRIL 2017, DIMANCHE DE LA MISÉRICORDE

L’Archevêque de Diégo SuArez, Monseigneur Benjamin Ramaroson a présidé la messe avec le peuple d’Akamasoa.

Ce dimanche de La Miséricorde restera dans la mémoire de tous les neuf milles fidèles qui se sont réunis à prier à Akamasoa.

Tout d’abord, dans l’assemblé régnait une ambiance de fête, de fraternité et d’une grande ferveur. Lors de l’homélie, on sentait  une grande  attention de la part des fidèles puisque  Monseigneur Benjamin a partagé un message évangélique d’une grande force et d’une grande clarté par ses paroles. Il a lancé un appel à tous les Chrétiens présents de vivre comme des hommes nouveaux. Le Baptême de Christ il a souligné, nous a fait passé du vieux homme à l’homme nouveau dont la deuxième lecture de Saint Pierre aujourd’hui accentuait fortement que toutes personnes baptisées au nom du Christ, sont un être nouveau.

 

Monseigneur Benjamin a également souligné que aujourd’hui, nous sommes confrontés à des temps difficiles à Madagascar. Un peu partout règne l’égoïsme, la jalousie, la corruption, l’insécurité et la violence. Il a cité trois exemples, les attaques des malfaiteurs à une Communauté des Sœurs Religieuses à Antsirabe où il y avait violence et viol. Une autre Communauté attaquée où des Religieuses étaient blessées et une autre Communauté des Capucins d’Antsohihy qui étaient attaqués où les dahalo ont tué un prêtre et blessés un  novice. Il a dit que cela manifestait une violence inouï, une violence inexplicable qui s’empare de notre pays.

Il a invité à tous les chrétiens présents de vivre la foi tous les jours, de vaincre toutes les tentations et d’être témoin du Christ là où ils vivent.

Monseigneur a aussi ajouté que s’ il y a des gens qui cherchent de voir un miracle, ils peuvent venir un dimanche prier à Akamasoa, où ils verront un peuple débout, des jeunes et des enfants qui prient et dansent pour remercier Dieu de les avoir sauvés de la rue et de la décharge. Il nous a encouragé à vivre notre foi au Christ Ressuscité avec courage et persévérance.

 Son homélie était très applaudie par tout le peuple d’Akamasoa.

Ils  ont concélébré avec nous aussi le Père Calvin, prêtre Lazariste malagasy qui travaille depuis 5 ans comme Missionnaire à l’Ile de la Réunion. Et le Père Izidor, prêtre diocésaine de Slovénie qui est venu visiter Madagascar où il était Missionnaire pendant 10 ans.

L’Eucharistie de ce dimanche de  La Miséricorde divine était une vraie  fête où tous le fidèles ont démontré leur joie et leur bonheur de se sentir pardonner, aimer et sauver par Dieu Amour dans le Christ Ressuscité.

Merci Monseigneur Benjamin d’avoir célébré l’Eucharistie à Akamasoa et de votre homélie qui nous a profondément touché par la force de votre message évangélique.

Vous avez célébré votre 62 ème anniversaire, nous vous souhaitons beaucoup de grâce et joie divine dans votre cœur et beaucoup de courage et de bonheur avec tout le Peuple de Dieu qui vous est confié par l’Esprit Saint et l’Église Universelle dans votre Diocèse d’Antsiranana.

Voici des photos   qui illustrent la joie et la beauté de ce dimanche de La Miséricorde !